Menu
A+ A A-

Malgré la crise mondiale qui affecte quasiment tous les domaines, le monde du jeu à Macao se porte toujours bien. En 2012, Les casinos de la ville asiatique ont réalisé un chiffre d'affaires record de 38 milliards de dollars, soit une augmentation de 13,5% par rapport aux 33,5 milliards de dollars de 2011. Ainsi, Macao devient la plus grande ville du jeu. Ces résultats confirment la frénésie des Asiatiques pour les jeux d'argent et fait de Macao la place forte du jeu dans le monde.

Pour avoir une idée de la nouvelle suprématie de Macao sur les autres capitales du jeu, sachez que sur l'ensemble de tout le territoire des Etats-Unis, le chiffre d'affaires de l'industrie du jeu s'élevait à 35,64 milliards de dollars en 2011 selon les chiffres avancés par le Las Vegas Review-Journal. Rien que l'année dernière, les revenus de Macao dépassaient de 5,5 fois ceux de réalisé à Las Vegas.

En quelques années, Macao a su étendre son monde du jeu qui prend actuellement une autre dimension. Au jour d'aujourd'hui, c'est cette ancienne enclave portugaise qui accueille les plus grosses parties de poker cash game de la planète. Les riches joueurs chinois habitués au Baccarat se sont donc mis à jouer au poker. D'ailleurs, de nombreuses stars du poker comme Sam Trickett, Patrik Antonius, Gus Hansen et Tom Dwan sont des habitués de la ville chinoise. On peut les voir participer régulièrement au Poker King Club du Starworld Casino, la salle qui héberge le Big Game. Ce sont des parties où on peut voir les blindes monter parfois jusqu'à 30 000HKD$/60 000HKD$, soit 3 850 $/7 700 $. De plus, il est courant de voir des millions passés d'une main à l'autre lors d'une de ces parties. Du côté des tournois, on commence à voir des événements majeurs se démarquer. On peut citer le Macao High Stakes Challenge qui a eu lieu en août 2012 où Stanley Choi a remporté le Macao High Stakes Challenge empochant ainsi un gain de 6,5 millions de dollars pour un buy-in de 260.000$, le tournoi le plus cher jamais organisé en Asie.